L'INTRANET
AUM Lokaha Samastaha Sukhino Bhavantu - Lokaha Samastaha Sukhino Bhavantu - Lokaha Samastaha Sukhino Bhavantu - Lokaha Samastaha Sukhino Bhavantu - AUM Shantih Shantih Shantih AUM
 
 
iNTRANET > FR > Affections systémiques
 
 

AFFECTIONS SYSTÉMIQUES

Tumeurs - pendant et après chimiothérapie
opération voir "Traumatismes"
transit intestinal Autrefois, le fléau de la chimiothérapie était les vomissements. Des nouveaux médicaments (comme ZOFRAN & LITICAN) arrêtent le péristaltisme intestinal. Fantastique, mais avec l'inconvénient: les déchets restent stagner dans l'intestin, avec comme conséquence des malaises généraux. Le remède moyen conseillé (MOVICOL) ne suffit généralement pas.
Pour favoriser l'évacuation des déchets: faire un lavement la veille de chaque chimio, comme le 2°, 4° & 6° jour après chaque chimio. La base est une moitié d'huile de sésame, une moitié de tisane de dashmool. 5gr triphala pendant toute la durée de la chimio est un must, tant pour le fonctionnement des intestins que pour l'évacuation des toxines de l'entièreté du corps. Voir aussi "Transit intestinal lent".
toxines La chimio tue beaucoup de cellules, un bon transport hors des tissus est donc aussi nécessaire. Un guggul adapté est donc aussi indispensable depuis le diagnostic jusqu'à 1 an après le traitement.
Puis, guduchi est incontournable pour la réparation de l'effet cytotoxique de la chimio et pour soutenir l'immunité. Guduchi est préventive contre le cancer.
alimentation Les premiers jours d'une chimio: diète limitée + jus de fruits frais, pour ne pas surcharger agni. Ensuite une alimentation fraiche, légère et digeste est nécessaire. Pour compenser la destruction des tissus, des toniques (figues, dattes, ...) sont nécessaires, de même qu'en principal des légumes compacts (citrouille, carotte, navet, ...). Des protéines supplémentaires sous forme de panir ou de petit-lait (whey protein, 20gr/jour ou plus) ne sont certainement pas du luxe. Du fait que la chimio est très acidifiante, limiter les aliments acides (tomates) et éviter les aliments acidifiants (sucres!). Voir "acide-base". Voir aussi "vivre dans un monde toxique" pour les aliments naturellement riches en antioxydants.
suppléments Dès le diagnostic jusqu'à 1 an après le traitement, les antioxydants ont une grande importance: proanthocyanidines, saponines,  thé vert, curcuma, sélénium (ail), cystine, varech, CoQ10. Choisissez des antioxydants tant liposolubles qu'hydrosolubles. Des suppléments de minéraux (Ca, Mg, Zn) sont aussi une bonne idée. A cause de la sensibilité plus élevée aux infections (diminution importante des globules blancs), prendre de l'échinacée en prévention, de même que des oméga 3 d'huile de poisson. Specifiques sont:
* Lapacho (Pau d'Arco): régularise le système immunitaire & les sucs gastriques, protège les cellules
* Uncaria tomentosa, dite « Liane du Pérou » supporte  le système immunitaire, diminue les effets d'une chimio, protège l'intestin
* Desmodium: régularise la respiration (poumons), purifie & protège le foie & les cellules saines: 2 jours avant jusque 2 jours après chaque chimio 2 x 400mg.
attention En cas de tumeurs hormone-sensibles: ne pas laisser prendre de phyto-œstrogènes de soja (généralement utilisés en cas de plaintes concernant les règles ou la ménopause)
Tumeurs - pendant et après radiothérapie
localement utiliser la pommade prescrite! Certaines autres pommades réfléchissent les rayons (p.e. avec de l'huile de sésame) et ce n'est ici pas le but!
La partie du corps qui a été irradiée continue généralement encore un an à "brûler". Des pommades refroidissantes ou de l'huile sont indiqués après les rayons.
En cas de (légères) brulures, l'aloé vera fait des miracles.
compléments Il est nécessaire de prendre de la vitamine B9 = l'acide folique. La pectine est spécifique pour la diminution des effets indésirables des rayons. A prendre avec le repas ou sous forme d'alimentation riche en pectine: pomme, mûre, banane, betterave rouge, chou fleur, carotte, citron, raisin, bouillie de flocons d'avoine, okra, prunes, sésame. La plupart des confitures contiennent de la pectine (mais aussi du sucre!).
D'autre part, voir aussi chimiothérapie.
Ginkgo Biloba Ginkgo diminue les effets de radiation à long terme. La radiation crée des matières qui endommagent les chromosomes (les clastogènes) qui restent dans le corps longtemps.